La Tour du Diable

(Code: TD)

Envoyer à un ami
52,20 EUR
La Tour du Diable

Toutes les appellations ont un terroir mythique, une icône. La Tour du Diable surplombe le coteau le plus escarpé de Brézème, orienté plein sud. Plantée en vigne dans les années 1800, elle est restée en friche depuis le phylloxéra. En 2002, une première tranche de replantation est entamée, c'est le point de départ du retour du Brézème sur son lieu-dit. Inlassablement nous remontons les terrasses pierre à pierre dans cette zone qui devient notre «pré carré».
Chaque année nous réalisons cette cuvée, pure grappes entières, en cuve béton tronco- pyramidale. Ce terroir de marne calcaire nous donne 3 demi-muids qui seront élevés 14 mois. Enfin nous sélectionnons la meilleure de ces barriques pour construire peu à peu le mythe de la Tour du Diable.

Vin ample et profond, le calcaire lui confère une grande précision aromatique sur les fruits noirs et les épices. La bouche est dynamisée par les grappes entières qui apportent sapidité et fraîcheur. La finale ne peut laisser indifférent.

Cette bouteille d'exception peut se déguster sur la jeunesse car en respectant la matière première, et le vin tout au long de son élevage, on évite de durcir celui-ci artificiellement. Si vous décidez de la garder, vous découvrirez un grand terroir et vous aussi vous participerez à ce mythe.

Vignoble en Agriculture biologique et Biodynamique

Vignes de 13 ans

Terroir : marnes calcaires, 45% de pente, exposition sud

100% Syrah

Fermentation par levure indigène

100% de grappes entières

Vinification en cuve béton tronco-pyramidale sans pigeage pendant 1 mois et demi

Élevage supérieur à 14 mois en demi-muids de 1 vin blanc puis 6 mois en cuve béton elliptique

Fermentation Malo lactique réalisée complètement

Souffre total inférieur à 50mg/l

Filtration à la mise

Production 1 000 bouteilles et 100 Magnums par an

 

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves sur la santé de l’enfant.

Vendre ou offrir à des mineurs de moins de dix-huit ans des boissons alcoolisées est interdit.