Notre Domaine en Brézème

Boutique

Le Brézème est l’une des plus petites appellations viticoles des Côtes du Rhône septentrionales. Il est situé sur la commune de Livron-sur-Drôme, au confluent de la Drôme et du Rhône.

C’est l’appellation la plus méridionale des septentrionales. C’est un terroir de marne calcaire au fort taux de minéraux de fer, de sable ou de galets roulés selon les différents lieux-dits.

Cette petite appellation est une tolérance très ancienne de l’INAO, unique en France. Elle n’est ni un Côtes du Rhône Villages, ni un cru.


L’Histoire de l’appellation Brézème

Brézème, riche en histoire, fier de son terroir, redonne sa notoriété à son appellation.

C’est une appellation oubliée malgré son ancienneté et son potentiel. En effet, selon les archives de Turin, on trouve les premières traces écrites du vignoble de Brézème en 1410. S’en suit plus de 400 ans d’exploitation.

En 1876

Le phylloxera décime le vignoble et les paysans abandonnent le difficile travail en coteau pour exploiter des fruitiers dans la plaine. Pendant 100 ans, ce merveilleux terroir est oublié, devient une friche géante à l’exception de quelques pas de coteau sur Brézème Est.

En 2002

Alors qu’on ne compte qu’une seule parcelle en terrasse à Brézème Est, la communauté de commune lance un début de rénovation sur Brézème Ouest.

Depuis 2017

L’ensemble des vignerons de Brézème s’est mobilisé pour redonner à l’appellation sa notoriété. La réfection du coteau est ainsi lancée pour refaire de Brézème ce qu’il était.

Le Domaine

Le domaine est devenu au fil des millésimes, une référence de l’appellation, respectueux de son terroir, des sols et de l’environnement.

Créé en 1981 par Jean-Marie et Sylvette Lombard, le domaine compte aujourd’hui 23 hectares, dont une importante partie de jeunes plantiers.

Philippe Sapet reprend le domaine en 2012. Il a toujours été passionné par le monde du vin. Son rêve était d’avoir un domaine. Son objectif était également patrimonial et tout naturellement, il le cède à sa fille Pauline et son gendre Jonathan.

Ainsi en 2020, Pauline Sapet et Jonathan Alméras sont les gérants du domaine Lombard.
Avec leur talent et leur dynamisme, ils donnent un nouvel essor au domaine Lombard, recrutent une nouvelle équipe, pensent à de nouvelles cuvées, créent de nouvelles étiquettes, programment des évènements. Le développement est en marche. Très concernés par le respect de l’environnement, de la terre, le domaine s’est orienté vers l’agriculture biologique. Leur philosophie les amène aussi à bichonner leurs vignes et leurs vins en suivant les principes de la biodynamie. La certification officielle est pour bientôt.

Le domaine devrait acquérir la certification ©Biodyvin pour le millésime 2021.

Voici comment nos parcelles se répartissent :

Les vignes sont plantées en semi-coteaux, coteaux et terrasses sur terroirs de marnes calcaires et argile-calcaires.

RASPANS, BRÉZÈME OUEST – 0,5 ha

Nom issu du vrai nom de la Tour du Diable. Aux portes de la vieille ville de Livron, c’est la partie la plus en pente de Brézème. La Serine et la Syrah trouvent leur bonheur sur ce sol argilo-calcaire.

Les Campanes – 2 ha

Cette parcelle est composée de galets roulés comme à Châteauneuf-du-Pape pour un encépagement Syrah, Merlot et Viognier.

LES MURS DE BRÉZÈME, BRÉZÈME OUEST – 0,8 ha

C’est la zone qui s’étend entre Raspans et le Mont Roti. La pente y est notable et l’on y retrouve des marnes calcaires. La Syrah y est présente depuis une vingtaine d’années.

LES DAVIDS – 9 ha

Terroir de semi-coteau au Nord Est de Livron. Les sols y sont de galets roulés avec un sous- sol de calcaire. Quatre cépages pour cette importante parcelle : Syrah, Marsanne, Roussane et Viognier.

Clos des blancs – 1 ha

La Marsanne est le cépage parcellaire de cet hectare de marnes calcaires situé au-dessus de la rivière de la Drôme.

Les Massons – 1 ha

Notre Viognier de l’IGP Vin de Pays de la Drôme profite des galets roulés qui assurent un bon drainage du sol et limitent l’évaporation.

Chez Yves – 2 ha

Le sol de marnes calcaires donne un fort taux de minéraux de fer. Les cépages plantés sont la Syrah et le Mourvèdre.

Garennes – 4 ha

Cette parcelle est plantée depuis peu des cépages, Pinot et de Chardonnay. Le sol sableux apporte beaucoup d’humidité et va permettre un épanouissement idéal de ces deux cépages.

CHAMPY, BRÉZÈME EST – 0,6 ha

Terroir d’éboulis calcaire et de sable, en bas de coteau, accessible au tracteur, a toujours été exploité. On y trouve de nombreux domaines de l’appellation. Le cépage produit est la Marsanne.

Saint-Genis – 1 ha

Le sableux limoneux donne un sol riche, fertile, très perméable à l’eau pour une parcelle de Viognier.

PAVI, BRÉZÈME EST – 1 ha

Ce terroir en terrasses surplombe Champy avec un encépagement : Syrah, Marsanne et Roussanne.

syrah vin du rhône vallée du rhône meilleur domaine du rhône vin bio du rhône
syrah vin du rhône vallée du rhône meilleur domaine du rhône vin bio du rhône

Cette sélection parcellaire est limitée et éditée à 1600 bouteilles seulement.

LA TOUR DU DIABLE

La Tour du Diable de Livron surplombe les coteaux du vignoble de Brézème. D’un château édifié probablement au XIe siècle, ne subsiste que cette tour du diable. La forteresse fut rasée par Louis XIII et Richelieu lors des guerres de religion.

Cette tour tiendrait son nom d’après une légende peu banale. D’après cette légende la tour était habitée par des êtres surhumains, gardiens de cette forteresse.

Bravant la croyance populaire, on y introduisit un soir un soldat dans la tour pour faire le guet. Chaque villageois guettait la tour dans l’attente d’un évènement extraordinaire.
Au lever du jour le soldat fut retrouvé endormi au pied de la tour, les portes étant cependant closes. Il n’avait rien vu et rien entendu. L’opération se renouvela avec d’autres soldats, le résultat restant inchangé, les gardiens étaient retrouvés dans les bras de Morphée au pied de la tour.

Deux hypothèses à cela dont la mise en cause du mistral, violent dans la région qui suite à l’endormissement des gardiens les basculerait par-dessus le parapet, leur chute étant couverte par l’épaisseur de l’herbe au pied de la tour. La seconde hypothèse étant que les gardiens n’oubliaient pas lors de la relève d’apporter avec leurs casse-croutes quelques bouteilles de bon vin de Brézème.

En hommage à cette légende, le Domaine Lombard a créé une véritable cuvée d’exception, disponible quelques mois seulement après la mise en bouteille…

Ce vin de caractère est léger et velouté. Le sous-sol calcaire de cette parcelle lui confère une fraîcheur et une typicité aromatique orientée fortement sur des notes de fruits des bois.

L’équipe

Aujourd’hui, Jonathan Alméras et Pauline Sapet dirigent l’exploitation de 23 hectares du Domaine Lombard. Ils se sont entourés d’une équipe de professionnels passionnés.

L’ensemble de l’équipe est polyvalente. C’est une vraie « team » également passionnée de sport. L’esprit d’équipe est un des moteurs de la réussite du Domaine Lombard.