Notre métier

Boutique

Tout au long de l’année, la vigne grandit… Le raisin change de couleur et mûrit. Les activités suivent le rythme des saisons.

Le rythme de la nature

La taille

C’est pendant la période froide où le travail en plein air est bien souvent revigorant. Cette activité est primordiale pour obtenir une récolte de qualité. Elle consiste à couper les sarments (tiges), de manière à former les ceps, et à choisir les « porteurs ». Ces « porteurs » sont destinés à accueillir les raisins.  La taille s’effectue manuellement à l’aide d’un sécateur électrique.

En appliquant la méthode « Cordon de Royat » double, nous taillons en laissant 3 porteurs par bras, comportant 2 bourgeons chacun. Nous pratiquons également la taille en guyot simple. C’est un système de taille rapide et facile à pratiquer. Le Guyot simple à un long bois (avec 5 à 8 bourgeons) et un courson (avec deux bourgeons). Un palissage sur fil de fer est nécessaire pour ce système de taille.

Pour les vignes basses non palissées, nous taillons selon la méthode dite en gobelet. Elle permet de sculpter le cep et est caractérisée par un tronc plus ou moins haut et des bras en cornes (vieux bois) terminés par un ou deux coursons (bois de l’année dernière et qui correspondent aux sarments à tailler) portant chacun deux ou trois bourgeons. Ce système de taille permet une bonne résistance au vent et à la sécheresse.

L’ébourgeonnage

Il permet d’éliminer les pousses non fructifères de la vigne et ainsi de favoriser le développement des parties que l’on souhaite conserver. Cette opération favorise l’aération des grappes et tend à améliorer la propagation des traitements, et ainsi de mieux nourrir les raisins. Cet ébourgeonnage se fait manuellement en mai/juin.

L’enherbement

Cette technique est une alternative au travail du sol, et empêche l’érosion des terrains. Cela permet une meilleur portance du tracteur. Elle consiste à laisser l’herbe, tout en limitant la pousse par broyage. Elle est pratiquée sur toutes les parcelles, un rang sur quatre, mais également un rang sur deux, dans les parcelles plus vigoureuse. Cela permet d’en limiter la vigueur. Cette étape se fait mécaniquement à l’aide d’un broyeur, en trois passages dans l’année.

blank

Les vendanges en vert

Elles s’effectuent sur les jeunes vignes, qui produisent beaucoup de raisins les premières années. Ces vendanges consistent à éliminer des grappes, afin de ne pas puiser dans les réserves de la vigne. Ce travail se fait manuellement.

L’effeuillage

Il se pratique sur les parcelles les plus vigoureuses. L’effeuillage permet d’enlever les feuilles se trouvant à hauteur des raisins. Le but étant d’aérer les grappes, et d’ainsi améliorer la maturation des raisins. Il se fait manuellement à l’aide d’une effeuilleuse.

L’écimage ou dépointage

A l’aide d’une écimeuse, il permet de sectionner les sarments en végétation. Il limite la croissance de la vigne ainsi facilite le passage du tracteur. L’écimage se fait mécaniquement.

Les vendanges

C’est l’époque de la récolte du raisin. C’est à ce moment-là que l’on voit le résultat du travail de l’année. Elles se font jusqu’à mi-septembre selon les années avec une vingtaine de personnes en plus au domaine.

blank
blank
blank

Les travaux du sol

A l’aide d’un griffon, ce travail s’effectue d’octobre à mai. Il consiste à ameublir le sol, afin de favoriser la pénétration des pluies, et des éléments fertilisants nécessaires à la vigne. Cette opération se fait de façon mécanique ou manuelle.

A l’aide d’une bineuse qui permet de couper l’herbe se trouvant sur l’inter rang, partie entre les souches où passe le tracteur. Ce travail diminue la propagation de l’herbe, et ainsi évite la concurrence nutritive de la vigne, et rend la parcelle accessible et propre. Cette opération se fait de façon mécanique ou manuelle.

blank

Les cépages du Domaine Lombard

L’encepagement

Actuellement, les vignes de Syrah s’étendent sur 10 hectares, Marsanne 4 hectares, Roussanne 2,5 hectares, Viognier 2 hectare. Du Chardonnay (2 hectares) et du Pinot ont été plantés en 2020 et du Mourvèdre 0,5 hectare ont été plantés en 2021.

La marsanne

Elle donne des vins légers, avec peu d’acidité, aux arômes de fruits jaunes et blancs avec des notes miellées et réglissées.

Le viognier

Il donne des vins gras, riches en alcool, fins. Il est particulièrement riche en arômes (chèvrefeuille, citron vert, abricot, violettes et acacias).

La syrah

C’est le cépage noir de grande noblesse. Elle apporte une couleur profonde et une très bonne structure tannique avec une palette aromatique fruitée, épicée et florale.

La roussanne

Le vin issu de la Roussane pure est d’une qualité extraordinaire. Il s’en dégage un arôme délicat rappelant celui, du café, du chèvrefeuille, de l’iris et de la pivoine.

La Serine

La serine, de la même famille que la syrah, se distingue de cette dernière par la forme de ses grappes allongées, oblondes. Sa maturité est plus tardive.

blank
blank

Depuis 2020, trois autres cépages ont été plantés au Domaine Lombard

Chardonnay

Le Chardonnay possède une très bonne faculté d’adaptation à divers sols et conditions climatiques. Il donne des vins corsés délicats tout en conservant le parfum du raisin. Les arômes se révélent pendant la garde.

Le pinot noir

Le Pinot noir n’est pas un cépage très productif. Ces vins ne sont pas très tanniques avec un degré alcoométrique plutôt bas. Avec une viticulture, une vinification et un élevage bien maîtrisé, il peut permettre un potentiel de garde exceptionnel.

Mourvèdre

Le Mourvèdre est un cépage fragile et délicat, d’une faible acidité mais il donne une très bonne structure tannique. Il possède une assez large palette aromatique et supporte le vieillissement.

Les différents contenants

Il existe une grande variété de méthodes de vinification, ainsi qu’une multitude de contenants et d’outils possibles en cave pour élever un vin. Au domaine Lombard, nous avons choisi différents contenants que nous utilisons selon le type de vin que nous souhaitons élever, selon les cépages choisis en assemblage ou non.

Les tonneaux ou fûts

Aujourd’hui, l’élevage en fût de chêne connaît un regain d’intérêt avec l’avènement de l’œnologie moderne et la mise en évidence de son intérêt dans l’expression des plus grands vins.

Cet élevage conduit à une évolution et un vieillissement typique du vin. Il apporte une oxydation ménagée qui permet d’assouplir le vin. La puissance des arômes cédés par le bois est aussi dépendante de l’âge de la barrique et de ses utilisations précédentes. L’élevage en barrique permet de produire des vins équilibrés le plus souvent destinés à la garde.

Au Domaine Lombard, nous utilisons également la barrique Phi. Proportionnée sur une commande spéciale de La Romanée Conti, elle est d’une contenance de 233 litres. Elle permet, entre autre, d’optimiser le contact entre le contenu et le contenant. une barrique aux dimensions parfaites, inspirées du nombre d’Or, 1.618, imaginée et créée par Xavier Dupuis.

La contenance des autres tonneaux et fûts est de 300 / 400 / 600 litres.

blank

L’amphore

Les amphores vinaires étaient utilisées principalement dans le commerce pour le transport dans les civilisations grecques, romaines, gauloises. Ces dernières années, les amphores ont fait un retour remarqué dans le monde viticole, que ce soit pour la vinification et/ou pour l’élevage du vin.

La principale caractéristique de l’amphore est qu’elle ne demande aucune intervention lors de la vinification. Un processus très naturel durant lequel l’oxygénation s’obtient grâce à la porosité de l’amphore et l’extraction se fait en douceur. L’amphore laisse donc passer l’oxygène et permet une oxygénation régulière, comme en barrique. Les amphores sont neutres et ne communiquent au vin ni goût ni odeur.

blank

La cuve béton

La cuve béton possède un effet régulateur qui lui permet de stocker et de restituer de la chaleur ou de la fraîcheur. Sa forte inertie assure une évolution très douce des températures lors de la vinification. C’est un processus important pour ne pas altérer la qualité du vin. Elle est également réputée pour son efficacité en termes de micro-oxygénation. Celle-ci est lente et continue, due à ça composition naturellement poreuse. Le processus de vinification est donc respecté, voire amélioré par cet apport d’oxygène naturel qui donne des vins plus aromatiques.

Par ailleurs, le béton est un matériau qui résiste durablement dans le temps. Une cuve béton bien entretenue peut ainsi être utilisée pendant plus de cent ans.

blank

La Cuve Inox

Les cuves en inox sont cylindriques. Au Domaine Lombard, nous les utilisons principalement pour l’assemblage. Faciles à nettoyer, à déplacer, à transporter, thermo régulées, elles fluidifient grandement le travail du chef de cave. Elles sont neutres en termes de goût par rapport au vin.

blank